L’accompagnateur doit posséder un permis B daté d’au moins cinq ans, sans interruption

Tout savoir sur les formalités pour conduites assistées

La conduite accompagnée ou l’accompagnement anticipé de la conduite permet d’apprendre à conduire à partir de 15 ans. Ce dispositif comporte de nombreux avantages. Ce dispositif permet au jeune de mieux se préparer pour réussir facilement son examen de permis de conduire. Nous vous donnons, dans l’article ci-dessous, plus de détails sur les conditions pour conduites accompagnées.

Quelles conditions pour les conduites accompagnées

La conduite accompagnée est un Apprentissage Anticipé de la Conduite. Elle permet, suite à une formation de base dans une école de conduite, d’avoir une certaine expérience dans en conduite et aussi confiance en soi pour affronter toutes les conditions de circulation qui se présentent à nous. Voici un tour d’horizon concernant les conditions pour conduites accompagnées.

Des professionnels vous assistent dans la maîtrise de votre véhicule en vous proposant des formations journalières pour un apprentissage accéléré qui vous permettront de prendre conscience de toutes vos aptitudes à la conduite. Contactez le centre Montparnasse Formation, auto-école près de Paris 15e, pour découvrir les différentes formules adaptées à tous les âges et tous les budgets et pour en savoir plus sur les conditions pour conduites accompagnées.

Paris (75) est une ville localisée dans le nord de la France dans le bassin parisien. Cette cité est le chef-lieu de la région Île-de-France et le centre de la métropole du Grand Paris. Cette commune renferme de nombreux monuments et lieux touristiques, à savoir le Grand Palais, le musée du quai Branly – Jacques-Chirac, la Tour Eiffel et le Trocadéro.

Découvrons les conditions nécessaires à remplir pour bénéficier des conduites accompagnées.

La personne qui souhaite s’inscrire pour la conduite accompagnée doit avoir au moins 15 ans.

L’accompagnateur doit posséder un permis B daté d’au moins cinq ans, sans interruption. Il ne doit pas avoir été annulé ou invalidé à un certain moment. Il est important de savoir que l’apprenant peut avoir plusieurs formateurs.

Le propriétaire de la voiture à utiliser doit, avant de débuter la formation, avoir l’accord de son assureur et une extension de garantie.

Le véhicule utilisé doit être équipé de deux rétroviseurs latéraux. On doit également coller à l’arrière gauche de la voiture un autocollant conduite accompagnée.

L’apprenant, avant de débuter la conduite accompagnée, doit avoir effectué  une formation initiale de 20 heures de conduite minimum dans une auto-école et il doit avoir obtenu son code. Il doit également posséder une attestation de fin de formation initiale (AFFI).

Il est impératif de savoir que pour valider sa conduite accompagnée, l’apprenant doit parcourir au moins 3 000 km sur une durée minimum d’un an.

Les limites de vitesse concernant la conduite accompagnée sont les suivantes :

  • les autoroutes : 110 km/h au lieu de 130 km/h ou 100 km/h au lieu de 110 km/h
  • les autres routes : 80 km/h sur
  • en agglomération : 50 km/h

Trois entretiens pédagogiques obligatoires sont réalisés lors de la formation. Le premier est effectué en présence de l’accompagnateur et du moniteur. Il dure deux heures. Le deuxième a lieu après 6 ou 8 mois de conduite et 1 000 km parcourus. Le troisième est effectué après avoir parcouru 3 000 km.

Les avantages de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet au jeune conducteur de maîtriser parfaitement la conduite afin de réussir facilement l’examen du permis de conduire.

De plus, elle permet de se présenter à l’épreuve pratique du permis de conduire à partir de 17 ans et demi.