La literie est un élément plus qu’indispensable pour un sommeil de qualité

Quelles matières privilégier dans le choix d’un matelas ?

La literie est un élément plus qu’indispensable pour un sommeil de qualité. Il est donc crucial que vous le choisissiez avec soin et précaution tout en tenant compte de vos besoins et de vos exigences. Vous avez le choix entre différentes matières. Quelle est celle que vous devez privilégier pour choisir votre literie ?

Matelas en latex

Cette matière présente de nombreuses propriétés avantageuses pour passer une bonne nuit. Elles concernent généralement son élasticité, sa grande capacité à se plier sans se dégrader et sa bonne aération. Le premier et le deuxième avantage lui permettent de mieux gérer le poids d’un individu sans se déformer avec le temps. La dernière lui offre une défense assez solide contre les bactéries et les parasites de lit.

Pour éviter de vous retrouver avec un produit qui ne vous satisfait pas, vous devez opter pour une literie portant la mention, 100 % latex. De plus, vous en jouirez davantage s’il contient au moins 20 % de latex naturels. Si vous souhaitez, acheter un matelas-180×200, par exemple, c’est l’occasion d’expérimenter les produits Tediber.

Toutefois, privilégiez le matelas en latex 100 % naturel pour un confort maximal. Ils ont une durée de vie d’au moins 15 ans et respectent les normes écologiques de la fabrication de matelas.

Matelas à ressorts

Une literie avec des ressorts, est un matelas mi-matière et mi-ressort. Ces constituants servent de support et aide le matelas à ne pas s’affaisser avec le temps. Ils font partir des premiers matelas qui ont été inventés, mais ils ont connu beaucoup d’amélioration avec le temps. On distingue le ressort biconique et multispires. Pour choisir le vôtre, préférez les modèles ensachés conçus avec des garnissages comme la ouate ou la laine.

Le supplément qu’offre cette literie haut de gamme est le détachement de chaque fil du ressort. Cela assure une absorption des mouvements et une meilleure qualité de sommeil. À l’achat, attardez-vous sur le nombre de ressorts ensachés. Un matelas-180×200, de chez Tediber, doit en contenir au moins 750. Veillez à ce qu’ils soient répartis équitablement dans tout le matelas.

Matelas en mousse

La mousse existe en deux catégories : le polyéther et le polyuréthane. Elle se différencie par la fermeté de ses constituants. Le polyéther est plus raffermi tandis que le polyuréthane est un peu plus aéré. Cette literie est parfaite pour les enfants et les couchages non fréquents.

Toutefois, si en tant qu’adulte, vous y tenez, vous devez opter pour un matelas d’au moins 30 kg/m3 pour réduire les risques d’affaissement. Vous devez impérativement vous fier aux meilleures caractéristiques pour le choisir. Le meilleur matelas en mousse présente une grande densité. Elle peut aller jusqu’à 47 kg/m3.

Un matelas en mémoire de forme

Cette technologie aussi innovante que performante est faite à partir de la mousse. Par contre, elle répond aux mouvements que l’on fait sur lui. Lorsque vous vous couchez, elle s’adapte parfaitement à votre silhouette puis elle se résilie. Autrement dit, elle retrouve sa position initiale dès que vous vous levez.

Par ailleurs, lorsque vous relâchez la pression et vous vous abandonnez complètement, il aide vos nerfs à se détendre. Cela est possible grâce à l’enfoncement qui permet de maîtriser progressivement votre poids tout en épousant les mouvements de votre corps.

Pour jouir d’un matelas fait en cette matière, vous devez préférer celles qui sont volumineuses. On parle d’au moins 80 ou 85k/M3. Pour vous en procurer, vous pouvez vous rendre chez Tediber. Vous trouverez chez cette marque, plein d’autres articles de literies qui sauront faire votre bonheur. Cela dit, cette technologie présente un petit bémol. Sa matière recouvrant qui est la mousse viscoélastique, donne assez chaud. Assurez-vous donc d’en choisir un qui soit suffisamment aéré.

En définitive, vous avez la possibilité d’opter pour ces différentes matières. C’est à vous de regarder ce qui vous convient le mieux.